Entrée de secours

Entrée de secours — Cie Ru'elles
Photo © Isabelle Üski
création 2022

Entrée de secours

Issu de recherche-création dans un nouveau quartier — la Presqu’île à Grenoble, Entrée de secours propose une expérience immersive dans le dessein urbanistique de demain. Bienvenue dans une maquette à taille humaine où se tisse, se construit et se fracture l’urbain. Une rencontre sonore et plastique entre les récits de projets existants et un contre-récit ressenti. Une expérience collective où le spectateur fait partie du spectacle. Une rencontre entre installation, théâtre du mouvement et danse. Tous les textes sont issus de l’espace public, glanés lors d’immersions, dérives et lectures d’espace — et d’un projet architectural pour 2050.

Tout craque, tout fond, tout déborde.

La population mondiale est contrainte à se confiner, à s’arrêter, à devenir passive face à un tumulte d’informations.

Et pourtant, les figures de pouvoir inatteignables continuent leur course effrénée vers la réalisation de leur ville du futur, leur Smart and Safe City : la seule « entrée de secours » vers un futur meilleur. Et tandis qu’elles conçoivent dans un mouvement perpétuel de destruction et de construction ultra-connectées, nous les regardons faire, privés de notre pouvoir d’agir et d’interagir.

Elles sont en mouvement, nous sommes suspendus. Suspendus d’une partie de notre pouvoir de décision sur les espaces que nous habitons, traversons, appréhendons.

Pourtant, aussi suspendus que nous sommes, ce temps de recul imposé nous amène à mettre en mouvement nos méninges. Il en va de notre survie de trouver une « entrée de secours » avant la suspension globale. Les éléments que les urbanistes souhaitaient dompter finissent par les contraindre à s’arrêter, à observer le monde… perturbés par la rencontre du vivant, leur rationalité leur échappe et nous submerge… ne pouvant plus faire semblant, ils se risquent au réel.

Nourrie de trois années de recherches sur la ville et les nouveaux quartiers auprès de l’Institut d’urbanisme et de géographie alpine (IUGA) et d’une résidence in situ dans les quartiers Europole et de la Presqu’île de Grenoble, Ru’elles a édité le livret Violente Paix. Elle transpose cette recherche-création en un spectacle performatif.

© Pierre Acobas
ÉQUIPE ARTISTIQUE

Julie Arménio : direction artistique
Lison Couvreur : assistante à la mise en scène
Lisa Lehoux et Blanche Bonnaud : jeu et danse
Flora Geay et Quentin Ne-One : beat maker et création sonore
Laëtitia Madancos : échange dramaturgique
Marilyne Messina : conception costume
Kevin Cousinier : construction décor
Les ateliers de couture du Théâtre municipal de la ville de Grenoble : confection costume

Julie Arménio

Metteuse en scène et directrice artistique de la compagnie Ru’elles. Artiste autodidacte et hybride, elle aime révéler l’invisible et questionner nos quotidiens In situ. Son imaginaire arpente les rues, les lieux, les espaces, se nourrit de recherches fondamentales afin de subvertir la ville de ses usages imposés, et cela par la mise en mouvement des corps et des pensées. Elle nomme son art comme déclencheur : « Déclencher, c’est ouvrir la clenche, ôter le mécanisme qui bloque l’accès à l’extérieur. Déclencher en soi et hors de soi, c’est se donner la possibilité de rencontrer l’autre autrement et d’entamer le dialogue sur l’absurdité du monde ».

Lisa Lehoux

Comédienne, chanteuse, musicienne. Adepte du Théâtre du Mouvement qu’elle a pratiqué à Madrid dans l’école de la RESAD, Lisa Lehoux se dirige vers le théâtre de rue et dans des espaces non-dédiés au théâtre. Elle rejoint le Vox International Théâtre à Grenoble, part en tournée avec Kabaravan et participe aux créations internationales en partenariat avec le Venezuela et le Maroc où elle est à la fois traductrice, formatrice, chanteuse et comédienne. Elle accompagne, entre autres, la compagnie Ru’elles dans ses recherches artistiques autour du genre et de l’espace public.

Quentin Ne-One et Flora Geay (La Boîte à son)

Beat maker et création sonore. La Boîte à Son est une association basée dans l’Ain et créée en 2019. Elle a pour but principal de promouvoir l’accès à la musique au plus grand nombre. Ne-One est un artiste touche à tout et est avide d’expériences. Il pratique de manière autodidacte plusieurs instruments comme la guitare, le piano, le didgeridoo ainsi que le mix et la production de musique par ordinateur. Il a accompagné sur scène plusieurs artistes de la scène du rap indépendant Rhône-Alpin comme Rimé, Horus Qa, Amalaïta… Il jongle entre les enregistrements de maquettes, la technique studio, et sa passion pour le graphisme.

Lison Couvreur

Assistante à la mise en scène. Musicienne et comédienne de profession, elle a notamment co-créé la Cie La Pagaille en 2015 à Grenoble et depuis 2018 elle fait route avec la Cie Ambulans Théâtre. Riche d’une forte expérience de tournée, elle se forme depuis 2021 à la mise en scène avec la compagnie Ru’elles.

Laëtitia Madancos

Metteuse en scène, autrice et performeuse tout terrain. Son obsession : révéler les contours inconscients d’un paysage, où souvent l’humain est au centre, là où la rencontre a lieu, là où il y a existence et résistance. L’ensemble de son parcours professionnel a toujours été jalonné de rencontres fortes et d’expériences de terrain qui lui ont appris à manier un théâtre politique tissant avec les générations et les contextes. Titulaire d’un Master professionnel dramaturgie et écriture scénique en espace public, elle collabore avec différentes compagnies.

Blanche Bonnaud

Danseuse contemporaine, comédienne. Danseuse, elle a la chance de rencontrer en formation le travail de grands talents comme David Drouad, Michel Lecoq, Dominique Petit et Juliette Stolznberg ou encore Rachid Ouramdam, Luis Gomez, etc. Dans ses créations, elle questionne le partage des espaces publics, le comment être seul ensemble, en plaçant le corps au cœur de ses expérimentations poétiques et engagées. Elle développe un langage artistique singulier vers une danse des possibles entre imaginaire et réalité quotidienne: une danse festive et sensible créatrice de liens, valorisant l’individu et le vivre ensemble.

Marilyne Messina

Costumière, maquilleuse et scénographe. Costumière, décoratrice, accessoiriste, maquilleuse, masquetière… depuis trente ans. Elle est diplômée en création de vêtements sur mesure et accessoires de mode et se forme en autodidacte sur les techniques de la scène, guidée par sa curiosité et sa créativité. Elle se qualifie de touche-à-tout. Elle travaille avec de nombreuses compagnies dans tous les domaines du spectacle vivant : danse, théâtre, opéra, cirque, magie… et apprécie particulièrement le mélange des matières pour créer des univers dépaysants et variés, ainsi que relever de nouveaux défis techniques et créatifs.

PRODUCTION

Entrée de secours est une production de la compagnie Ru’elles, en co-production avec le ThéâtreHexagone Scène Nationale Arts Sciences (Meylan), avec les soutiens de la Ville de Grenoble et du Département de l’Isère.

SOUTIENS

Bombyx à Mens (38), La Dame d’Angleterre à Brignon (34), La fabrique JASPIR à Saint-Jean-de-Bournay (38), Collectif La Méandre à Chalon sur Saône (71), Clinique du Grésivaudan à La Tronche (38) (dans le cadre du dispositif Culture et Santé), Totem à Chambéry (74), Prunier Sauvage à Grenoble (38), Baz’art(s) à Saint Martin d’Hères (38)